Catégories : Aylmer, Patrimoine naturel

9 juillet 2015

Forêt Boucher

La forêt Boucher, située dans le secteur Aylmer, est un joyau du patrimoine naturel de l’Outaouais. Faisant plus de 700 acres, elle représente la plus grande forêt non protégée de la région et le plus grand refuge naturel pour les animaux de ce secteur. Ces délimitations, sont : au Nord, le chemin Antoine-Boucher, au Sud, le boulevard des Allumettières, à l’Est, le chemin Vanier et à l’Ouest, le chemin Wilfrid-Lavigne. Cette forêt abrite de nombreuses espèces végétales et animales, parfois rares.

Espèces végétales

Plus de 25 espèces d’arbres constituent cette forêt, dont des érables à sucre âgés entre 30 et 120 ans, une cédrière, des pins matures, des frênes noirs, ainsi que le plus gros groupement de noyers cendrés de l’Outaouais. On y retrouve également des herbacées, des friches, des marécages et des secteurs qui ressemblent à des tourbières.

Espèces animales

Cette forêt constitue un habitat pour de nombreux mammifères, oiseaux et reptiles. Parmi les mammifères, nous pouvons y retrouver des ours noirs, des cerfs de Virginie, des pékans et une espèce d’écueils volants nommée petits polatouches. Aussi, entre 80 et 100 espèces d’oiseaux migrateurs et 50 espèces résidentes dépendent de cette forêt. Les marécages, quant à eux, constituent le lieu de reproduction des reptiles et des amphibiens de la forêt.

Espèces vulnérables

Malheureusement, cette forêt abrite également trois espèces végétales, une espèce animale et des espèces floristiques vulnérables. Parmi les fleurs, on retrouve l’adiante pédalé, le ginseng à cinq folioles et la matteuccie fougère-à-l’autruche. La couleuvre tachetée, de son côté, est en voie d’être une espèce vulnérable ou menacée.

Bibliographie

LA FONDATION FORÊT BOUCHER, 2007. En ligne. ˂http://www.fondationforetboucher.ca/accueil.html˃. Consulté le 23 juin 2015.