Catégories : Hull, Patrimoine bâti

4 août 2015

La Maison Scott-Fairview

La Maison Scott-Fairview, située sur la rue Gamelin à Hull est un bien classé immeuble patrimonial depuis 1979.

Construire entre 1862 et 1863 pour sir William Scott, avocat, homme politique et maire de Bytown, la maison Scott-Fairview possède de grandes valeurs esthétiques et historiques. Sir William Scott la nomme d’ailleurs Fairview, puisqu’elle offre un magnifique panorama sur la rivière des Outaouais et le Parlement d’Ottawa, alors en construction.

Son deuxième propriétaire, l’horticulteur Alexander Stewart, qui y habitat de 1894 à 1918, la nomma Balmoral Lodge. En 1918, la maison devient la propriété du ministère de l’Agriculture et sert de bureau et de résidence au directeur de l’Institut de recherches vétérinaires. De 1957 à 1974, elle sert toujours de bureau, mais aussi de laboratoire, mettant un terme définitif à sa fonction résidentielle. De 1976 aux années 1980, elle sert encore de bureau, mais cette fois-ci pour le Service canadien de la Faune d’Environnement Canada.

Valeur architecturale

La maison Fairview constitue un exemple bien conservé de villa bourgeoise, regroupant des éléments du courant pittoresque et du style néo-Renaissance. D’ailleurs, la galerie en façade, les portes-fenêtres qui lui donnent accès depuis le salon et le toit en pavillon se rattachent au courant pittoresque. Par contre, la balustrade de la galerie, les baies en saillie, également garnies d'une balustrade, la corniche débordante, la terrasse faîtière et les petits toits en auvent, soutenus par des consoles décoratives, abritant les fenêtres latérales rappellent plutôt les villas italiennes des XVIe et XVIIe siècles.

L'intérieur de la maison témoigne très bien de la fonction de villégiature qui lui était destinée. On le remarque surtout avec le grand salon en façade, les boiseries ornant les pièces, le foyer du rez-de-chaussée et l’escalier principal. La maison Scott représente également l’une des seules résidences suburbaines du XIXe siècle qui existe encore, et ce, dans son environnement d’origine.

Valeur historique

La maison Fairview présente aussi un intérêt patrimonial pour sa valeur historique liée à certains personnages qui l'ont habitée ou fréquentée. En effet, sir Richard William Scott (1825-1913), pour qui la maison fut construite, était un homme politique très influent de son époque. Maire de Bytown (Ottawa) lorsque la ville est choisie comme capitale du Canada, il continue, de se consacrer à la politique en occupant divers rôles, dont ceux de sénateur et de secrétaire d'État.

Sous Alexander Mackenzie, il a souvent remplacé des ministres absents, et sous Wilfrid Laurier, il a occupé la fonction de premier ministre intérimaire à plusieurs occasions. La maison Fairview a d'ailleurs accueilli à plusieurs reprises des hommes publics de renom, tels que sir John A. MacDonald, sir Wilfrid Laurier et William Lyon Mackenzie King.

Sir William Scott est surtout connu comme étant l’homme qui a « mis Ottawa sur la carte » en faisant reconnaître la ville comme capitale du Canada. Parmi ses contemporains, il était aussi connu pour sa longue et active carrière politique ainsi que pour ses relations étroites avec l’élite politique canadienne.

Bibliographie

 

AGENCE PARCS CANADA, Lieux patrimoniaux du Canada, Maison Scott. En ligne. ˂http://lieuxpatrimoniaux.ca/fr/rep-reg/place-lieu.aspx?id=11394˃. Consulté le 25 juin 2015.

 

CULTURE ET COMMUNICATIONS QUÉBEC/GOUVERNEMENT DU QUÉBEC, Répertoire du patrimoine culturel du Québec, Maison Fairview, 2013. En ligne. ˂http://www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca/rpcq/detail.do?methode=consulter&id=92715&type=bien#.VYwUQfl_Okp˃. Consulté le 25 juin 2015.

WAYMARKING.com, Histoire du Québec (Quebec Historical Makers), Maison Fairview, Gatineau, Québec. En ligne. ˂http://www.waymarking.com/waymarks/WMDF9G_Maison_Fairview_Gatineau_Qubec˃. Consulté le 25 juin 2015.