RÉPERTOIRE

Icone répertoire

Chapelle Saint-Theresa-of-the-Little-Flower


Territoire : Pontiac

Municipalité : Isle-aux-Allumettes (Fort William)

Catégorie : Patrimoine religieux

Année : 1857

Église ou presbytère

Site historique

Chapelle Saint-Theresa of the Little Flower. Crédits : CPRQ, 2003

Chapelle Saint-Theresa-of-the-Little-Flower

Bâtie en 1857, la chapelle catholique St. Theresa of the Little Flower était originalement appelée chapelle Saint-Siméon. C’est l’une des dernières constructions de la Compagnie de la Baie d’Hudson. Elle est érigée juste en face du poste de traite de la compagnie à Fort William (appelé poste des Allumettes jusqu’aux années 1850) qui fournit la région en articles divers et qui est fréquentée par les Algonquins à la fin de la période estivale.

Le nombre d’Autochtones va inciter les prêtres missionnaires à y faire des arrêts dès 1836 et la construction de la chapelle leur permettra d’y établir une présence plus permanente. Les Oblats de Marie Immaculée facilitent les relations entre Algonquins et populations locales et leur présence limite les désordres dans les environs du poste de traite. Ils célèbrent des messes pour les coureurs des bois et les Algonquins convertis, puis plus tard, pour les vacanciers qui sont de plus en plus nombreux.

En 1925, la chapelle est placée sous le patronage de Sainte-Thérèse-de-l’Enfant-Jésus ou la Petite fleur à la suite de la canonisation cette même année de sainte Thérèse de Lisieux (religieuse française décédée à vingt-quatre ans). En 1930, un incendie endommage la chapelle qui sera rapidement réparée. À proximité, une croix marque l’emplacement du cimetière amérindien du XIXe siècle. La chapelle St. Theresa est l’une des plus anciennes églises de bois au Québec. Elle est inventoriée.

ligne Verte

COORDONNÉES

32 Church Rd, Sheenboro, QC J0X 2Z0, Canada