RÉPERTOIRE

Icone répertoire

Maison et forge Paiement


Territoire : Gatineau

Municipalité : Gatineau

Catégorie : Patrimoine immobilier

Année : 1900

Maison patrimoniale

Maison et forge Paiement. ©Claude Bergeron, 2008

Maison et forge Paiement

La maison et la forge Paiement doivent leur nom à Jean-Baptiste Paiement, né en 1869 à Chénéville et installé à Templeton (aujourd’hui Gatineau) à partir de 1897. Jean-Baptiste Paiement apprend le métier de forgeron chez les charrons et les forgerons de la région de Saint-Hermas qui fait aujourd’hui partie de la ville de Mirabel avant de s’installer au village de Templeton. Il s’établit en rachetant la forge du village et a comme clients les cultivateurs de la paroisse Sainte-Rose-de-Lima et de la région. Certains clients viennent d’aussi loin que de Rockland ou Cumberland, sur la rive ontarienne, pour recourir à ses services.

En 1900, il construit une maison sur le côté de la bâtisse. En 1903, il épouse Marie-Louise Dufresne en deuxièmes noces (il est alors veuf) avec qui il aura quatre enfants. Ses filles font leurs études primaires à l’école du village et ses fils poursuivent leur formation au Collège Bourget, à Rigaud, en Ontario. La fille aînée du couple, Bertille Paiement, donnera, dès l’âge de 15 ans, des cours de piano dans le salon de la maison familiale. Elle sera l’une des premières professeures de piano de Templeton et l’organiste de la paroisse Sainte-Rose-de-Lima jusqu’à son mariage. À partir de 1935, Bertille va s’intéresser à la photographie et en faire un métier. Elle ne fermera son atelier, situé au deuxième étage de la maison familiale, qu’en 1978, à l’âge de 74 ans.

La coquette maison blanche d’un étage et demi est aujourd’hui transformée en triplex, mais on voit encore les ouvertures de la forge permettant d’y faire entrer les chevaux. La bâtisse est inventoriée.

ligne Verte

COORDONNÉES

849 Rue Notre Dame, Gatineau, QC, Canada