RÉPERTOIRE

Icone répertoire

Poste de traite du Lac-aux-Allumettes


Territoire : Pontiac

Municipalité : Sheenboro

Catégorie : Patrimoine historique

Année : 1828

Site historique

Poste de traite du Lac-aux-Allumettes

Le poste de traite du Lac-aux-Allumettes (maintenant Fort William) présente un intérêt patrimonial pour sa valeur historique comme établissement servant au commerce des fourrures. La traite constitue autrefois une activité économique majeure en Nouvelle-France et se poursuivi après la Conquête (1760). Les comptoirs occupent alors des endroits stratégiques en bordure des cours d’eau, dont la rivière des Outaouais. Les postes comptent principalement un magasin, où les Amérindiens échangent leurs fourrures contre diverses marchandises, ainsi que d’autres bâtiments afin d’assurer l’autosuffisance alimentaire et de minimiser les coûts d’exploitation. La Compagnie de la Baie d’Hudson aménage, en 1828, un poste de traite au lac aux Allumettes.  Plus tard, la compagnie renomme ce poste Fort William en mémoire de William McGillivray, le directeur général de la compagnie du Nord-Ouest qui fut fusionné en 1821 à la Compagnie de la Baie d’Hudson.

Les postes de traite de l’époque sont des lieux de rencontre et d’échange commercial qui revêtent une grande importance pour les Amérindiens. Celui du lac aux Allumettes est surtout fréquenté par les Algonquins. Une chapelle et un cimetière leurs étaient destinés sur le site. Les activités de troc se déroulent dans le magasin de la Compagnie de la Baie d’Hudson. L’amélioration des moyens de transport le long de la rivière des Outaouais et l’installation de colons à proximité du poste entraînent sa vente et sa fermeture en 1869. Un nouveau magasin général est construit vers 1880. Il dessert à la fois les colons et les compagnies forestières.

La croissance urbaine ainsi que le développement des moyens de transport favorisent l’émergence de la villégiature au cours de la seconde moitié du XIXe siècle. L’hôtel Pontiac est alors construit pour desservir les bourgeois en quête d’aire pure. La beauté de l’emplacement de l’ancien poste de traite sur une plage sablonneuse favorisent sa conversion en centre de villégiature. L’endroit est alors accessible aux estivants par bateau à vapeur.

Le site du poste de traite participe donc au développement de tout le territoire environnant le lac aux Allumettes depuis son existence. Depuis 1981, cet endroit est classé site historique par le gouvernement du Québec.

Sur le site, on y trouve :

ligne Verte

COORDONNÉES

7 Chemin Perrault, Sheenboro, QC J0X 2Z0, Canada